Christine Disdero
Kinésiologue à La Ciotat

LES REFLEXES PRIMITIFS : Une clef essentielle pour lever les blocages en kinésiologie

Articles blog

A sa naissance le bébé possède différents mouvements instinctifs et réflexes activés par le cerveau reptilien lui permettant d’interagir avec son environnement. Ces mouvements primitifs commencent à se manifester pendant la vie intra utérine, ils ont un rôle d’adaptation et de survie comme le réflexe de succion ou d’agrippement par exemple et accompagnent l’enfant dans son développement.

DES LA VIE INTRA-UTERINE

Les mouvements primitifs sont un signe du bon développement du système nerveux central et de la tonicité musculaire du bébé. Gérés par le tronc cérébral, ils sont comparés à des programmes automatiques communs à l’ensemble des êtres humains.

On peut observer des mouvements instinctifs ou réflexes de protection en réaction au stress chez l’embryon dès la cinquième semaine de grossesse, le réflexe de succion apparaît également pendant la vie intra-utérine

« Le processus de la naissance est un stade important  d’activation  des  mouvements  réflexes. Ils vont en effet jouer un rôle prédominant  pendant  la  phase  d’accouchement  :  lorsque  le  fœtus  est  prêt  à  naître,  il provoque la libération de l’hormone qui déclenche le travail [1]».

 

[1] Claire LECUT, « Réflexes primitifs Un chaînon manquant ? », Profession kiné, n°36, 1re partie. Téléchargez l’article complet : http://www.ecolodo.fr/linked/reflexes_primitifs_2.pdf

QUELQUES REFLEXES DE BASE

Le réflexe de Moro :  Réaction instinctive chez le bébé :écartement  des jambes, des bras avant de les ramener serrés contre son corps.

Réflexe de rampage : Un bébé couché sur le ventre, relève ses fesses vers le haut et allonge ses jambes pour avancer. Cela permet au bébé naissant placé sur le ventre de sa mère de ramper jusqu’au sein.

Réflexe de succion : Un nouveau-né a le réflexe de téter lorsque nous mettons un doigt dans sa bouche. Ce réflexe lui permet de boire et d’avaler et de se calmer.

 Réflexe tonique asymétrique du cou

Le bébé tourne la tête d’un côté, le bras du même côté s’allonge alors que l’autre bras se plie. Ce réflexe peut le préparer à atteindre des objets et à les prendre dans sa main.

Réflexe d’agrippement ou grasping : Le nourrisson serre très fort la main que lui présente l'adulte.

Réflexe de marche automatique Lorsqu’un nouveau-né est tenu en position debout, il fait des mouvements de marche. Ce réflexe n’est pas utile pour les humains, mais il permet aux petits de certains mammifères de marcher dès leur naissance.

TROIS PHASES DE DEVELOPPEMENT DES REFLEXES ARCHAIQUES

Les réflexes de base disparaissent au cours de la première année, sauf celui de succion. Le processus de développement des réflexes est commun à tous les êtres humains, il suit le pattern suivant :

  • Période d’activation : c’est le moment où le réflexe émerge grâce aux stimuli
  • Période de Maturation : le mouvement involontaire est répété plusieurs fois par semaine
  • Intégration : l’enfant active lui-même un mouvement de plus en plus affiné et  volontaire.

Des  réflexes  bien activés et parfaitement intégrés procurent une sensation de paix et  de sécurité intérieure. Une phase d’évolution est perturbée  peut se traduire par des difficultés  d’apprentissage, des troubles du comportement, de l’attention ou des déficits posturaux.

REFLEXES PRIMITIFS ET KINESIOLOGIE

Les réflexes s’enchainent dans  un  ordre  bien  précis, ils forment un système de contrôle et d’équilibre, ils sont intriqués et dépendants les uns des autres. S’ils sont présents au bon moment, l’acquisition sera complète, on parlera de réflexes intégrés.

Chez  certains  enfants  ou adultes, une partie des réflexes ne se développent pas harmonieusement c’est pourquoi ils ne s’intègrent pas complètement. Ces derniers peuvent souffrir de troubles posturaux, ils compensent en adaptant leur postures : certains enfants  enroulent  systématiquement  leurs  jambes autour de la chaise en classe ou encore s’assoient une jambe repliée sous une fesse, tirer la langue pour faire du coloriage, crispe leur main sur le crayon de façon excessive…

De nombreux enfants n’ont pas rampé ou ont sauté l’étape de la marche à quatre pattes permettant la spécialisation des hémisphères gauche et droit du cerveau.

En kinésiologie, en complément d’une séance de Brain Gym, nous vérifions l’état de ces différents réflexes archaïques et nous proposons un programme d’intégration des réflexes qui seraient restés actifs. Ce travail consiste en différents mouvements ou pression très spécifiques et effectuées très lentement permettant de reproduire les étapes du réflexe non intégré.

REMODELAGE DES REFLEXES ARCHAIQUES

Je vous propose de visionner les deux vidéos sur le réflexe de Moro.

La première vidéo est une observation du réflexe de Moro : test debout puis couché.

La deuxième vidéo est un exemple de remodelage et contient des exercices de remodelage  et d'auto-renforcement pour une meilleure intégration du reflexe de Moro.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.